Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment ?

  • : Invitation au voyage
  • Invitation au voyage
  • : Blog d'un ancien voyageur installé à Valparaiso depuis 10 ans, au Chili, a voyagé aussi en Cargo. Résultat : textes en tout genre, carnet de voyage, photo, réflexions et même un peu de poésie dans ce monde de brutes.
  • Contact

POURQUOI ?

Ce BLOG,
pour partager
les émotions du voyage,
les envies d'ailleurs,

les besoins d'autre chose.
Vous offrir 
le désir de partir,
de voyager,
de vous sauver.

2016 est une belle année

ce BLOG renaît

ENFIN !!!!

Infotographidée de la semaine

 100 1144

Clic pour en savoir plus !

27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 13:07

Il y a six ans aujourd'hui,
le Chili sur 800 kilomètres a vécu
l'un de ses plus forts tremblement de terre et tsunami.

La secousse a durée plus de trois minutes,
ressentie sur 800 kilomètres,
tteignant 8.8 sur Concepción.

Pour les fanatiques de détails,
il ya même un wikipedia ici :
https://es.wikipedia.org/wiki/Terremoto_de_Chile_de_2010#Regi.C3.B3n_de_Valpara.C3.ADso

La majorité des victimes sont mortes noyées
par les vagues qui ont sumergé le litoral.

Le traumatisme fut énorme et faisait directement echos à celui de Haiti.

 

Drapeau chilien

Drapeau chilien

Le Chaos fut total et dura longtemps.
Scènes de paniques, quartiers en ruines,
plages disparues, port de pêche détruit,
bateaux dans les rues de stations balnéaires,
les images ne s'oublient pas.

et pourtant, il faut oublier,
sinon on ne vit plus.
Les répliques aussi sont mortelles,
elle font peur car elle agissent
sur la mèmoire immédiate traumatisée.

 

Bateaux de pêche dans le port de Valparaiso

Bateaux de pêche dans le port de Valparaiso

J'étais à Valparaiso, 
c'était la nuit et le réveil en sursaut,
suivit d'une première inquiétude,
puis de la peur,
puis du sang-fropid pour ne pas céder à la panique,
s'amarrer à l'être aimé, sous une chambranle de porte,
et attendre que cela cesse,
que cela cesse, que putain ca cesse bordel...
Trois minutes à bord d'une maison qui danse le boogie boogie,
ca craque, ca grince, la lumière a sauté depuis belle lurette,
on entend les bris de verres,
les explosions lointaine de bouteilles de gaz,
ca ressemble peut-être à un bombardement,
c'est épuisant.

Puis ca s'arrête, le silence s'installe,
on doute, on attend, on est tout tremblant.
Et puis on se risque, on sort de la maison,
écrasant les débris, marchant à l'aveuglette,
vers une hypothètique sortie salutaire.

Un fois dehors, à la vue des voisins, on sourit,
c'est rassurant de se sentir avoisinné.

Et puis, l'indosincrasie locale,
les Chiliens savent quoi faire et comment faire
face aux tragédies sismiques :
- Où est telle voisine ?
- Qui a vu tel vieux ?
- Qui a besoin d'une couverture ?
- Qui a des infos ?

Et la solidarité s'installe naturellement.

Je n'oublierai jamais.

Patrimoine de Valparaiso

Patrimoine de Valparaiso

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand
commenter cet article

commentaires