Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Comment ?

  • : Invitation au voyage
  • Invitation au voyage
  • : Blog d'un ancien voyageur installé à Valparaiso depuis 10 ans, au Chili, a voyagé aussi en Cargo. Résultat : textes en tout genre, carnet de voyage, photo, réflexions et même un peu de poésie dans ce monde de brutes.
  • Contact

POURQUOI ?

Ce BLOG,
pour partager
les émotions du voyage,
les envies d'ailleurs,

les besoins d'autre chose.
Vous offrir 
le désir de partir,
de voyager,
de vous sauver.

2016 est une belle année

ce BLOG renaît

ENFIN !!!!

Infotographidée de la semaine

 100 1144

Clic pour en savoir plus !

/ / /
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre
Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre

Le voyage, c'est d'abord un rapport au temps. La vitesse de déplacement, le temps de l'observation, le vieillissement des choses, l'âge des hommes, des objets, des paysages. Faire du temps qui passe son compagnon de voyage, se laisser diluer. Vivre

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans album