Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment ?

  • : Invitation au voyage
  • Invitation au voyage
  • : Blog d'un ancien voyageur installé à Valparaiso depuis 10 ans, au Chili, a voyagé aussi en Cargo. Résultat : textes en tout genre, carnet de voyage, photo, réflexions et même un peu de poésie dans ce monde de brutes.
  • Contact

POURQUOI ?

Ce BLOG,
pour partager
les émotions du voyage,
les envies d'ailleurs,

les besoins d'autre chose.
Vous offrir 
le désir de partir,
de voyager,
de vous sauver.

2016 est une belle année

ce BLOG renaît

ENFIN !!!!

Infotographidée de la semaine

 100 1144

Clic pour en savoir plus !

20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 14:32

Donc mon père raconte les choses les plus invraisemblables.
Il faut enprendre son partie, il aime raconter des histoires dans lesquelles il brille.
Donc ce soir il me rappelait un de ses plus grans souvenir, un grand moment.
Il se trouvait à Barcelone chez un certain... ??? (là il va falloir que je lui demande, il semble que ce soit une grande famille catalane), ils étainet une vingtaine à souper chez ce grand personnage quand ce dernier soudain a dit "Bonb allez, j'ai envie d'aller boire un verre sur les ramblas", et les voilà tous partis sur les ramblas.
Jusque là, celui qui écoute ne voit pas très bien où il veut en venir,
même si c'est son père.
Et alors il poursuit son récit. Soudain ils ont vu accourir une personne qui criait "il est mort il est mort il est mort". Et soudain les ramblas ce sont transformés en un lieu de joie extrême et de débauche. Franco était mort ! Et mon père, jamais à court d'illustrations qui ajoute "les gens faisait l'amour sur les tables". Alors ils ont vu les gendarmes à cheval arriver. Mais le chaos était tel qu'il était impossible de rien.
Et mon père, l'oeil brillant sourit, il y était.

Selon mon père (2)

 

Sincèrement, quand je l'entends parler de Barcelone, avec ses détails sur les ramblas couvert de nourritures, je pense que mon père n'a jamais mis les pieds dans la capitale catalane.
D'ailleurs, le meilleur moment pour y être, n'est-ce pas le jour de la mort de Franco ?
Añlors, je me dis, quand j'aurai son âge et que je raconterai que j'etais au Chili le jour de la mort de PInoichet, qui voudra bien me croire ?

Selon mon père (2)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand
commenter cet article

commentaires